Qu’est-ce que la diète FODMAP ? | Digestiondifficile.fr

Digestiondifficile.fr

Mon Compte

Qu’est-ce que la diète FODMAP ?

Qu’est-ce que la diète FODMAP ?Notre alimentation nous procure de l’eau, des minéraux, des vitamines, des minéraux-oligo, des graisses, des protéines, des hydrates de carbone etc. Nous en avons tous besoin pour que notre corps fonctionne correctement mais cela doit se faire de manière équilibrée. Nous avons également tous des situations et des besoins différents. Les facteurs tels que le poids, le sexe, l’appétit, les habitudes en matière d’exercice physique, l’éducation, le statut familial, la profession, la santé, les gênes, les préférences en matière de goût etc... affectent aussi bien ce que l’on mange que notre façon de manger. Par conséquent, les conseils d’ordre général en matière de régimes délivrés par la presse populaire et sur internet ne sont pas adaptés à tous.
Récemment, la diète FODMAP a fait son apparition dans les médias et les aliments présents dans cette diète ont été définis comme étant les principales causes pour les symptômes associés généralement au syndrome du côlon irritable (appelé également syndrome de l’intestin irritable ou colopathie fonctionnelle) comme des flatulences et de la diarrhée. Dans cet article nous allons expliquer ce qu’est l’approche alimentaire FODMAP et ce qui est important de savoir lorsqu’il s’agit de comprendre cette diète. 

Les symptômes du syndrome du côlon irritable ont été longtemps, avec plus ou moins de succès, traités avec différents régimes alimentaires. Il est fréquent pour les patients ayant reçu un diagnostic de leur docteur de se voir aussi recommandé de consulter un diététicien afin d’examiner leur régime alimentaire. En commençant par analyser le régime alimentaire de chaque patient, le diététicien peut suggérer de faire des ajustements sur l’alimentation qui peuvent réduire par exemple les symptômes de flatulences, constipation, diarrhée, etc. Parmi les recommandations les plus courantes nous avons l’augmentation de la consommation de fibres ou l’évitement ou la réduction de la consommation de certains aliments ou ingrédients. Récemment, les FODMAPs ont été identifiés comme étant potentiellement responsables de la plupart des problèmes associés au syndrome du côlon irritable et souvent présentés comme une solution rapide pour les problèmes lies à ce syndrome. Mais est-ce que la diète FODMAP fonctionne? Suivre une diète FODMAP ne guérit pas du syndrome du côlon irritable mais elle peut aider à réduire les symptômes, particulièrement pour ceux qui, dans leur régime alimentaire actuel, ont une consommation élevée en FODMAPs.

Les hydrates de carbone dans notre régime alimentaire peuvent être trouvés sous différentes formes. Les hydrates de carbones les plus simples sont appelés sucres simples ou monosaccharides et ils incluent, par exemple, le glucose et le fructose. Deux monosaccharides peuvent ensemble former ce que l’on appelle un disaccharide. Ceux-ci incluent le sucre de table ordinaire (sucrose ou saccharose) et le lactose. Plus de deux monosaccharides peuvent aussi former de longues chaînes de sucres complexes pouvant également être ramifiées. Ceux-ci sont connus sous le nom de polysaccharides (par exemple l'amidon ou la cellulose). Mono- et disaccharides ont un goût sucré et peuvent être facilement absorbés par le corps comme de l’énergie (simples hydrates de carbone), alors que les polysaccharides n’ont pas un goût sucré et sont absorbés plus lentement ou pas du tout, mais traversent entièrement le tube digestif (comme ce qu'on appelle communément ''fibres'').
Les sucres simples et complexes sont très importants pour nous. Ils nous donnent de l’énergie et un bon fonctionnement gastro-intestinal. Il faut cependant garder un certain équilibre car trop ou pas assez d’hydrates de carbone peut nous causer des problèmes. De nos jours notre alimentation est néanmoins souvent riche en hydrates de carbones et, une surconsommation peut, par conséquent, générer des problèmes comme, par exemple, de l’obésité.

Que sont les FODMAPs?

Les FODMAPs (Fermentescibles, Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides And/et Polyols) sont des hydrates de carbone avec des sucres à chaînes courtes qui ne sont pas facilement absorbés par nos intestins. Au lieu de cela, cela augmente la sécrétion de liquide dans l’intestin et les bactéries (qui peuvent être achetées sous forme de probiotiques) peuvent utiliser les FODMAPs comme source d’énergie par fermentation (le processus de fermentation). La fermentation génère une formation d’acide gras à chaîne courte et des flatulences. Les effets des FODMAPs sont naturels, ils se manifestent en chacun de nous et ont certainement une caractéristique propre, bien que les patients atteints du syndrome du côlon irritable puissent souffrir de symptômes plus graves, entre autres, une augmentation de la formation de gaz, particulièrement si leur régime alimentaire est trop riche en FODMAPs.

Les habitudes alimentaires peuvent beaucoup varier entre différentes cultures et différents pays. En Australie, par exemple, la consommation de FODMAPs est généralement forte, et il a aussi été démontré que les personnes qui réduisent leur consommation de FODMAPs réduisent leurs symptômes du syndrome du côlon irritable.

Les oligosaccharides sont composés de fructo-oligosaccharides (FOS) et de galacto-oligosaccharides (GOS). Nous, les êtres humains, ne sommes pas en mesure de les décomposer parce qu’il nous manque l’enzyme nécessaire à cela. Par conséquent, ils resteront dans les intestins et une trop grande quantité peut poser des problèmes. Les disaccharides comme le lactose peuvent être des FODMAPs mais seulement s'il manque suffisamment d’enzyme lactase par rapport à la quantité ingérée. La quantité de lactase, et, par conséquent, notre tolérance au lactose varie. Les monosaccharides peuvent aussi être des FODMAPs dans le cas où ils ne peuvent être suffisamment décomposés. Le fructose, par exemple, peut-être absorbé par l’intestin mais le transit est dépendant de la présence de glucose dans la zone. Vous devez donc évaluer votre consommation de fructose avec d’autres aliments contenant du glucose pour réduire la quantité de fructose restant dans les intestins. Les polyols ou alcools de sucre comme du sorbitol et du mannitol sont pris très lentement et ils sont, par conséquent, utilisés exclusivement comme édulcorant dans les produits alimentaires à faible teneur en calories et peuvent poser des problèmes en cas de trop forte consommation.

Quels aliments sont riches en FODMAPs?

Voici une liste d'aliments pouvant être riches en FODMAPs. Veuillez noter que ces aliments sont riches en FODMAPs en Australie d’où cette recherche a été effectuée. À cause des différences en termes d'assaisonnement et de transformation alimentaire, les contenus en FODMAPs dans ces aliments peuvent être différents en France.

Les oligosaccharides (FOS et GOS) se trouvent dans le seigle et dans les produits à base de seigle (par exemple le pain de seigle), le blé et les produits à base de blé (par exemple le pain de blé, les pâtes, le couscous, le son de blé), les pêches, le kaki, la pastèque, les artichauts, et différents légumes (haricots, lentilles), les oignons et l'ail.

Le lactose est un disaccharide se trouvant dans les produits laitiers.

Un excès de fructose, un monosaccharide, par rapport à la quantité de glucose se trouve dans la cerise, la mangue, les conserves de fruits, la pastèque, les jus de fruits et fruits secs, les asperges, les artichauts, les petits pois, le miel et le sirop de maïs.

Les polyols comme le sorbitol et le mannitol se trouvent dans les pommes, les poires (jus de pommes / poires), les abricots et les nectarines pour l’un et dans le chou-fleur, les champignons et la pastèque pour l’autre. Sorbitol, mannitol, xylitol, isomalt et maltitol sont utilisés comme édulcorants dans les chewing-gums, les bonbons et le chocolat.

La diète FODMAP qui implique une complète substitution de différents aliments ou une suppression complète de certains aliments ne doit jamais être tentée sans l'aide d'une personne formée dans ce domaine comme, par exemple, un diététicien. Il est pratique courante de faire l'essai de la diète FODMAP pendant 6 à 8 semaines avant d'en évaluer les effets pour ensuite réintroduire progressivement les FODMAPs qui avaient été exclus à des niveaux qui peuvent être tolérés afin de ne pas restreindre la variation de l'alimentation journalière ou le contenu nutritionnel.

Il est important de bien garder en mémoire qu'il n'existe pas de solution rapide et de ne pas oublier également que la diète FODMAP ne consiste pas en une exclusion totale des FODMAPs du régime alimentaire mais plutôt en une réduction de sa consommation. Il ne s'agit pas non plus d'une diète à suivre tout au long de sa vie, au contraire, les FODMAPs devraient être réintroduits dans le régime alimentaire graduellement afin d'atteindre un niveau plus facilement tolérable.

Auteur :

Tanguy

 

PROIBS® Côlon Irritable

 

Laisser un commentaire