Comprendre comment la douleur vous affecte | Digestiondifficile.fr

Digestiondifficile.fr

Mon Compte

Comprendre comment la douleur vous affecte

Comprendre comment la douleur vous affecte

Les chercheurs de l’institut ‘‘APC Microbiome’’ de l’université de Cork, en Irlande, financé par la fondation pour la science Irlandaise (SFI) ont démontré que, chez les souris, les bactéries intestinales jouaient un rôle déterminant sur la régulation des douleurs abdominales et des changements dans le cerveau et la moelle épinière qui lui sont associés.

La douleur viscérale est un terme utilisé de manière générale afin de décrire la douleur provenant des organes internes du corps. Elle affecte une proportion significative de la population et est une caractéristique commune aux troubles gastro-intestinaux fonctionnels comme le syndrome du côlon irritable (que l’on appelle aussi le syndrome de l’intestin irritable ou la colopathie fonctionnelle). À l’heure actuelle, les stratégies de traitement pour la douleur viscérale ne sont pas satisfaisantes. Le développement de nouvelles thérapeutiques est entravé par le manque de connaissances des mécanismes sous-jacents, bien que des altérations de l’axe intestins-cerveau aient été impliquées.

L’intestin humain est l’hôte de plus de 100 trillions de bactéries et autres microorganismes connus sous le nom de microbiote. Le microbiote intestinal est impliqué dans des processus critiques comme la digestion, le métabolisme, les réponses immunitaires et l’absorption des nutriments. Jusqu'à récemment, on connaissait encore peu de choses sur l’influence du microbiote sur le système nerveux ; cependant, il devient de plus en plus évident que les microorganismes intestinaux peuvent influencer le cerveau et le comportement.

Les professeurs John Cryan et Ted Dinan ainsi que le Dr. Monica Tramullas et le chercheur Paule Luczynski, ont découvert un mécanisme nouveau expliquant comment la douleur viscérale pouvait émerger. Ils ont démontré que les souris qui grandissent sans microbes (souris élevées dans un milieu sans germes) étaient plus sensibles aux douleurs viscérales provoquées par des stimuli. Ces animaux ont aussi présenté des changements correspondants dans les gènes de leur moelle épinière. Dans le cerveau des souris élevées dans un milieu sans germes, on a également pu observer des changements dans les zones impliquées dans la modulation de la douleur par voies descendantes et ses régulations émotionnelles.

La colonisation de souris élevées dans un milieu sans germes par des bactéries intestinales a inversé ces changements, ce qui indique qu’il est possible d’inverser ces changements par le biais d’interventions basées sur l’utilisation du microbiote. Le professeur Cryan a déclaré ‘‘nous sommes très enthousiastes à propos de ces données, bien que le microbiote ait longtemps été considéré comme jouant un rôle essentiel dans la modulation de la douleur, cette nouvelle étude en apporte la preuve et offre un aperçu de certains mécanismes neurobiologiques potentiels en jeu.’’

Ces données ont des implications vis-à-vis de notre compréhension du syndrome du côlon irritable et supportent le concept du ciblage du microbiote afin de moduler les symptômes de douleur de ce syndrome et d’autres troubles gastro-intestinaux.

Nous proposons sur ce site une solution pour les douleurs liées aux irritations du côlon. Ce traitement, à l’efficacité cliniquement démontrée, a été développé en Suède où il est devenu l’article le plus vendu en pharmacie. Pour plus d’informations, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous :

PLUS D'INFOS

 

Références :

Pauline Luczynski, Monica Tramullas, Maria Viola, Fergus Shanahan, Gerard Clarke, Siobhain O'Mahony, Timothy G Dinan, John F Cryan. Microbiota regulates visceral pain in the mouse. eLife, 2017; 6 DOI: 10.7554/eLife.25887

Laisser un commentaire