Recherche : une nouvelle voie allant de l'intestin au cerveau décelée | Digestiondifficile.fr

Digestiondifficile.fr

Mon Compte

Les troubles gastro-intestinaux comprennent à la fois une voie allant du cerveau à l’intestin et une voie allant de l’intestin au cerveau

Les troubles gastro-intestinaux comprennent à la fois une voie allant du cerveau à l’intestin et une voie allant de l’intestin au cerveauUne nouvelle étude montre que, pour les patients atteints du syndrome du côlon irritable (SCI), que l’on appelle aussi le syndrome de l’intestin irritable ou colopathie fonctionnelle, il existe une voie distincte entre le cerveau et l’intestin, où les symptômes psychologiques se manifestent en premier, et, séparément, une voie distincte entre l’intestin et le cerveau, où les symptômes liés à l’intestin apparaissent en premier.

Lors de cette étude, les taux accrus d’anxiété et de dépression se sont révélés être des indicateurs significatifs de développement du SCI ou d’indigestion dans un délai d’un an. Les patients ne souffrant pas de taux accrus d’anxiété ou de dépression au début de l’étude mais ayant déjà reçu un diagnostic du SCI ou d’indigestion ont rapporté des niveaux significativement plus élevés d’anxiété et de dépression après 1 an.

Les chercheurs ont calculé que, pour un tiers des individus, un trouble de l’humeur précède un trouble gastro-intestinal, mais que, pour deux tiers d’entre eux, un trouble gastro-intestinal précède le trouble de l’humeur.

‘‘Nous estimons que ces résultats sont une véritable avancée dans notre manière de concevoir le SCI. Les données indiquent que certains patients atteints du SCI ont une maladie intestinale primaire qui peut non-seulement expliquer leurs symptômes intestinaux mais aussi leur détresse psychologique,’’ a dit le professeur Nicholas Talley, co-auteur de cette étude. ‘‘Il existe dorénavant trois études que nous avons réalisées qui démontrent l'existence de cette nouvelle voie allant de l’intestin au cerveau. Il est beaucoup plus aisé de cibler l’intestin que le cerveau, et, en se faisant, nous pourrions être en mesure, non-seulement, de soulager la douleur intestinale mais aussi l’anxiété et la dépression résultant d’une maladie intestinale.’’

Reference:
N. A. Koloski, M. Jones, N. J. Talley. Evidence that independent gut-to-brain and brain-to-gut pathways operate in the irritable bowel syndrome and functional dyspepsia: a 1-year population-based prospective study. Alimentary Pharmacology & Therapeutics, 2016; DOI: 10.1111/apt.13738

Nous proposons sur ce site un aliment diététique spécialement développé afin de répondre aux besoins nutritionnels en cas de syndrome du côlon irritable : PROIBS® est un aliment diététique destiné à des fins médicales spéciales qui fonctionne grâce à un extrait de plante et dont l'efficacité à réduire les symptômes liés au syndrome du côlon irritable tels que les douleurs abdominales, les maux de ventre, les ballonnements, la diarrhée et la constipation a été prouvée scientifiquement. 

PLUS D'INFOS

 

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre Newsletter