Syndrome du côlon irritable : conseils d’experts | Digestiondifficile.fr

Digestiondifficile.fr

Mon Compte

Syndrome du côlon irritable : conseils d’experts

Syndrome du côlon irritable : conseils d’expertsVoici une liste de conseils venant de différents experts comme des docteurs et des nutritionnistes mais également de nos lecteurs. Cette liste n’est, évidemment, pas exhaustive et tous les conseils ne sont pas forcément adaptés à tout le monde.

Les conseils sont répartis en 4 catégories : comment vous mangez, ce que vous mangez, ce à quoi vous pensez et ce que vous faites.

Comment vous mangez

  • Mangez des portions de petite taille
  • Mangez peu mais souvent (5-6 repas répartis sur toute la journée)
  • Mangez à des heures régulières
  • Mangez au calme
  • Planifiez vos repas et prenez votre temps 
  • Mâchez bien votre nourriture
  • Aide à la digestion : rappez, hachez, épluchez et écrasez la nourriture

Ce que vous mangez

  • Concernant votre alimentation, testez vous-même ce qui vous convient le mieux – lorsqu’il s’agit du syndrome du côlon irritable, il est souvent suffisant de réduire sa consommation d’aliments problématiques plutôt que de la stopper complètement.
  • Ne testez pas vous-même les conseils donnés dans la presse tabloïd. Les changements importants dans votre alimentation doivent être effectués avec l’aide d’un diététicien.
  • Si vous buvez/mangez beaucoup des aliments listés ci-dessous, essayez d’en réduire votre consommation (pas tous en même en temps) :

    - Café
    - Alcool
    - Épices fortes
    - Graisse
    - Chewing-gums
    - Fruits séchés
    - Produits laitiers, même les glaces
    - Pommes, poires, pastèques
    - Oignons, poireaux, ail
    - Lentilles, pois, haricots
    - Boissons gazeuses et sodas lights
    - Froment, orge, seigle
    - Jus de fruits, miel
    - Édulcorants (xylitol et sorbitol)
    - Épinards, houmous
    - Noisettes, amandes

    • Équilibrez votre apport en fibres :

      - Essayez d’éviter les fibres pendant 2 semaines
      - En cas de diarrhée, limitez la consommation d’aliments contenant des fibres
      - En cas de constipation, augmentez votre apport en fibres et buvez plus

      • Les aliments bouillis sont plus faciles à digérer que ceux qui sont cuits à la poêle 

      Ce à quoi vous pensez

      • Évitez de passer d’un extrême à l’autre lorsqu’il s’agit de régime alimentaire, d’exercice physique, de compléments alimentaires ou de médicaments. 
      • Faites en sorte d’obtenir un diagnostic sur vos maux de ventre. Le syndrome du côlon irritable est différent d’une intolérance au lactose ou au gluten etc.
      • Notre état d’esprit a un impact fort sur notre ventre. La plupart d’entre nous le ressentent lorsque nous sommes contrariés. Essayez donc de réduire le stress et les soucis de la vie de tous les jours.
      • Essayez de mieux comprendre votre corps et ses problèmes et définissez votre propre stratégie pour les affronter. Prenez contrôle de votre maladie.

      Ce que vous faites

      • Optez plutôt pour des activités sociales qui ne sont pas liées à de la nourriture 
      • Invité à dîner ? Faites savoir à votre hôte ce que vous pouvez ou ne pouvez pas manger afin de lui laisser assez de temps pour s’organiser
      • Allez aux toilettes quand vous en avez besoin – ne pas se retenir pendant longtemps
      • Faire de l’exercice régulièrement facilite le transit intestinal
      • Évitez les habits étroits qui mettent de la pression au niveau de l’abdomen
      • Tenez un journal afin de garder une trace de ce que vous avez mangé au petit-déjeuner, déjeuner et dîner et de comment votre ventre à réagit après chaque repas
      • Passez-vous beaucoup de temps assis au travail ? Essayez de plus travailler debout 

       

      Nous proposons sur ce site une nouvelle solution dans la prise en charge du Syndrome du Côlon Irritable. Il s'agit d'un aliment diététique spécialement développé pour répondre aux besoins nutritionnels en cas de syndrome du côlon irritable. PROIBS® fonctionne grâce à un extrait de plante et son efficacité à réduire les symptômes liés au syndrome du côlon irritable tels que les douleurs abdominales, les maux de ventre, les ballonnements, la diarrhée et la constipation a été prouvée scientifiquement. 

      PLUS D'INFOS

      Laisser un commentaire