Quelle alimentation en cas de syndrome du côlon irritable ? | Digestiondifficile.fr

Digestiondifficile.fr

Mon Compte

Quelle alimentation en cas de syndrome du côlon irritable ?

Quelle alimentation en cas de syndrome du côlon irritable ?

Manger des repas plus petits plus souvent, ou prendre des portions plus petites, peut aider à soulager vos symptômes du syndrome du côlon irritable (SCI) appelé aussi syndrome de l’intestin irritable ou colopathie fonctionnelle. Des repas trop copieux peuvent causer des crampes ou de la diarrhée chez les patients atteints du SCI.

Consommer des aliments à faible teneur en matières grasses et contenant beaucoup de glucides, comme les pâtes, le riz, le pain complet, les céréales entières, les fruits et les légumes peuvent aider.

Les fibres peuvent améliorer les symptômes comme la constipation causés par les SCI car elles permettent de ramollir les selles et facilitent leur évacuation. Les fibres sont présentent dans des aliments comme le pain complet, les céréales entières, les haricots, les fruits et les légumes. Selon les recommandations nationales, un adulte devrait consommer entre 25 et 30 grammes de fibres par jour.

Bien que les fibres puissent aider à soulager la constipation, ce n’est pas forcément le cas pour les troubles abdominaux ou la douleur causé par le SCI. En fait, les patients atteints du SCI peuvent même sentir une légère augmentation de leurs douleurs abdominales lorsqu’ils augmentent leur apport en fibres. Il est donc conseillé d’ajouter des aliments riches en fibres petit à petit afin de donner le temps au corps de s’y habituer. Un excès de fibres peut causer des gaz, ce qui peut déclencher des symptômes chez les patients atteints du SCI. Augmenter la quantité de fibres dans votre alimentation peu à peu, de 2 à 3 grammes par jour, peut aider à prévenir les ballonnements et les flatulences.

Pour soulager les symptômes du SCI, que faut-il éviter de manger ?

Certains aliments et boissons peuvent aggraver les symptômes, comme :

  • Les aliments à haute teneur en matières grasses
  • Certains produits laitiers
  • Les boissons alcoolisées ou la caféine
  • Les boissons contenant de grandes quantités d’édulcorants artificiels
  • Les haricots, les choux, et autres aliments pouvant causer des flatulences

Si vous souhaitez établir si certains aliments déclenchent vos symptômes, tenez un journal en inscrivant :

  • Ce que vous mangez pendant la journée
  • Les symptômes que vous avez
  • Quand les symptômes se manifestent

Lors de votre prochaine visite chez le docteur, montrez lui vos notes et discutez avec lui des aliments qui semblent aggraver vos symptômes. Il vous faudra peut-être éviter certains aliments ou en réduire leur consommation.

Nous proposons sur ce site une nouvelle solution dans la prise en charge du syndrome du côlon irritable : PROIBS® est un aliment diététique spécialement conçu pour répondre aux besoins nutritionnels en cas de syndrome du côlon irritable. Son efficacité à soulager les symptômes caractéristiques du syndrome du côlon irritable tels que les douleurs abdominales, les maux de ventre, les ballonnements, la diarrhée et la constipation a été cliniquement démontrée.

PLUS D'INFOS

PUBTraitement Proibs Côlon Irritable

Laisser un commentaire