Selon une nouvelle étude, trop faire d’exercice serait mauvais pour l’ | Digestiondifficile.fr

Digestiondifficile.fr

Mon Compte

Selon une nouvelle étude, trop faire d’exercice serait mauvais pour l’intestin

Selon une nouvelle étude, trop faire d’exercice serait mauvais pour l’intestin

Un examen d’études scientifiques publiées révèle que les personnes exerçant une activité physique de manière excessive pourraient être sujettes à des problèmes intestinaux sévères ou chroniques.

Les chercheurs ont établi qu’avec une intensité et une durée croissante de l’activité physique, il y avait une augmentation proportionnelle du risque de lésions et de dysfonctionnements intestinaux. Plus spécifiquement, les cellules de l’intestin sont endommagées et l’intestin devient plus perméable, ce qui permet aux endotoxines pathogènes normalement présentes et isolées de l’intestin de passer dans la circulation sanguine. Ce scénario du ‘‘syndrome gastro-intestinal induit par l’exercice physique’’ peut occasionner des complications de santé graves ou chroniques.

Une épreuve de stress à l'effort de 2 heures à 60% de VO2max semble être le seuil à partir duquel des troubles intestinaux significatifs se manifestent, indépendamment de la condition physique de l’individu. Courir et faire de l’exercice dans une température ambiante élevée semble exacerber les troubles intestinaux.

L’examen a également révélé que, pour les patients atteints du syndrome du côlon irritable (appelé aussi syndrome de l’intestin irritable ou colopathie fonctionnelle) ou de maladies inflammatoires intestinales (MII), une activité physique allant de faible à modérée peut être bénéfique. Les effets sur la santé d’une activité physique plus intense n’a pas encore fait l’objet de recherches mais il est probable qu’elle ait un effet négatif pour ces patients.

‘‘Bien qu’une activité physique excessive ait été confirmée comme compromettant l’intégrité et le bon fonctionnement de l’intestin, nous avons identifié de nombreux facteurs aggravants qui peuvent être contrôlés, ainsi que plusieurs stratégies de prévention et de gestion pouvant atténuer et abolir les nuisances et les dysfonctionnements,’’ a déclaré le Dr. Ricardo Costa, auteur principal de la revue ‘‘Alimentary Pharmacology & Therapeutics’’. ‘‘Il est recommandé aux individus souffrant de symptômes liés à des troubles intestinaux intervenant lors de la pratique d’exercices physiques d’effectuer une évaluation complète de l’intestin réalisée lors d’activités physiques afin d’établir ce qui est la cause du problème et de développer des stratégies de gestion sur mesure.’’

Vous souffrez d’irritations du côlon ? Nous recommandons PROIBS®, un aliment diététique destiné à des fins médicales spéciales pour vos besoins nutritionnels en cas de syndrome du côlon irritable à l’efficacité cliniquement prouvée. Pour en savoir plus, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous :

PLUS D'INFOS

Référence:
R. J. S. Costa, R. M. J. Snipe, C. M. Kitic, P. R. Gibson. Systematic review: exercise-induced gastrointestinal syndrome-implications for health and intestinal disease. Alimentary Pharmacology & Therapeutics, 2017; DOI: 10.1111/apt.14157 

Laisser un commentaire